mph development

Interactions toxiques: les reconnaître et s’en affranchir

Vous travaillez dans les domaines de la finance et du business ? Votre probabilité d’être exposé·e à des comportements de manipulation est 4 fois supérieure à celle de nombreux autres milieux professionnels.

Les comportements déviants dans les organisations, de la fraude aux comportements de manipulation, s’inscrivent dans un champ d’étude dont l’intérêt est grandissant depuis les années 90. Ce domaine vise notamment à détecter, lors de la sélection de candidat·e·s, les personnes qui présentent une propension aux comportements non-éthiques et souligne l’important impact de ces derniers sur les organisations. Sans aller jusqu’aux comportements de fraude, les comportements de manipulation en milieu professionnel engendrent une dégradation de l’ambiance de travail au sein des équipes, un désengagement et une réduction des performances, autrement dit, une péjoration de l’exploitation des ressources humaines pour l’entreprise.

L’individu exposé de manière récurrente à ce type de comportements subit une dégradation progressive de son estime de soi, de sa motivation et de sa joie de vivre. Aussi, identifier les interactions toxiques permet d’engager un travail sur son positionnement et sortir des jeux de pouvoir. Facile à dire ! Comment les reconnaître tout en étant engagé·e dans des interactions empreintes de manipulation? L’inconfort généré par les comportements de manipulation constitue un indice estimable. Distinguer ce sentiment de malaise représente le premier pas pour développer les ressources positives afin de transformer une situation minée de traquenards en situation sécurisée.

Les comportements de manipulation en milieu professionnel engendrent une dégradation de l’ambiance de travail au sein des équipes

La personne aux comportements manipulateurs crée des situations dans lesquelles elle nous empêche de prendre du recul, elle utilise le groupe pour asseoir sa domination, elle déséquilibre la relation. Elle tire la couverture à elle, en provoquant des sentiments de culpabilité qu’elle mobilise pour obtenir de nous des comportements que nous n’aurions probablement pas produits par ailleurs. Autrement dit, elle induit un sentiment d’urgence infondé, elle entame le climat de confiance du groupe, elle provoque un sentiment d’injustice dans la relation et génère en nous de la culpabilité et des comportements qui ne nous ressemblent pas, ce qui nous plonge dans la confusion.

Les stratégies qui nous maintiennent en proie avec la manipulation renvoient à désirer apprendre à la personne qui manipule d’autres comportements, à croire qu’elle changera, à lui trouver des excuses et justifier ses comportements, à abdiquer et laisser faire, ou à vouloir prendre le dessus et entrer dans des jeux de pouvoir. Toutes ces stratégies perdantes sont centrées sur la personne qui manipule, tandis que celles qui nous protègent sont centrées sur nos propres besoins.

Il s’agit, en tout premier lieu, de se donner le droit de différer nos réponses plutôt que de se laisser prendre par de fausses urgences ; deuxièmement, d’instaurer ou renforcer une communication claire au sein du groupe; troisièmement, les stratégies protectrices reviennent à rester attentif·ve aux déséquilibres de la relation et limiter l’énergie que l’on y investit.

La personne aux comportements manipulateurs utilise le groupe pour asseoir sa domination

Ainsi, pour éviter d’être pris par des comportements de manipulation, ou pour s’en défaire, il est nécessaire, en tout premier lieu, de reconnaître le malaise que ces comportements génèrent. Il s’agira ensuite de se positionner de manière claire et responsable par rapport à soi-même et d’adopter des stratégies qui respectent nos besoins, nos responsabilités et nos limites, pour retrouver sa joie de vivre, sa satisfaction et motivation au travail.

Post a Comment:

a

Everlead Theme.

457 BigBlue Street, NY 10013
(315) 5512-2579
everlead@mikado.com

User registration

You don't have permission to register

Reset Password